Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Blog politique d'Arnaud de Bourrousse

Statut de l'élu : et si on obligeait les fonctionnaires élus à démissionner de la fonction publique pour favoriser une meilleure représentativité démocratique ?

1 Février 2013, 10:54am

Publié par arnaud-de-bourrousse.net

parlement senatExtrait du discours prononcé à l'occasion de la cérémonie des voeux de Carrières-sur-Seine, le 19 janvier 2013 :

 

(...) Je vous livre une réflexion sur la représentation nationale qui pourrait contribuer à réconcilier les français avec leurs politiciens, et, sait-on jamais, faire l’objet d’une proposition de loi de la part de nos parlementaires ici présents.

 

Je propose d’adopter un statut de l’élu, qui oblige tout fonctionnaire élu en tant que parlementaire, ou dans un exécutif départemental ou régional, à démissionner de la fonction publique.

 

Il comprendra mieux, ainsi, la définition du risque, et je prends le pari qu'il y aura brutalement beaucoup moins de vocations parmi les fonctionnaires, pour occuper un CDD à l'Assemblée Nationale, que pour conserver une place douillette dans un corps d'Etat, ou un emploi à vie dans l'éducation nationale.

 

Cette opération nécessaire de rééquilibrage de la représentation nationale, permettrait certainement d'obtenir une composition socioprofessionnelle beaucoup plus représentative de la réalité sociale de notre pays, quand on sait que 55% de nos députés actuels* sont issus du secteur public.

 

Le monde économique, et particulièrement celui de l'entreprise, y serait sans doute mieux représenté, et surtout compris. Les textes législatifs seraient plus adaptés au contexte dans lequel nos entreprises évoluent, pour leur permettre de mieux affronter la concurrence mondiale, se développer ainsi dans un cadre lisible, simplifié, et surtout stable. Nos entreprises pourraient se développer plus rapidement, et offrir à nos jeunes, et moins jeunes, les emplois qui font défaut actuellement.

 

*Retrouvez ICI l'étude du CEVIPOF : "Les députés de 2012 : Quelle diversité?"

Commenter cet article