Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Blog politique d'Arnaud de Bourrousse

RER E : La défense de notre gare mise à mal par Alexandre Joly

22 Décembre 2010, 21:43pm

Publié par arnaud-de-bourrousse.net



 
 Mon intervention lors du conseil communautaire du 15 décembre 2010.
  

 

Lors du Conseil communautaire du 15 décembre dernier, j’ai souhaité revenir sur un fait, que j’ai découvert de manière fortuite, le 10 décembre, relatif au débat public concernant les futures dessertes du RER E, dit « EOLE », qui assurera la liaison entre Paris Saint-Lazare et Mantes la Jolie.

 

Afin de contribuer à ce débat, des «cahiers d’acteurs» ont été mis en place par la Commission Nationale du Débat Public (CNDP). Les cahiers d’acteurs sont des contributions réalisées par un certain nombre d’acteurs qui sont à la fois, les collectivités territoriales, dont les villes et les conseils généraux, des entreprises comme la Société Générale qui a de nombreux salariés à la Défense, et des associations comme le Collectif d’Associations de Défense de l’Environnement de la Boucle de la Seine (CADEB).

 

La Communauté de Communes de la Boucle de la Seine (CCBS) a ainsi réalisé un cahier d’acteurs qui porte le n° 13, écrit et cosigné par Alexandre Joly, vice-président de la CCBS en charge des transports et par Christian Murez, Président de la CCBS, afin de défendre les dessertes des gares de Houilles-Carrières et de Sartrouville. Ce cahier d’acteurs n°13, est le résultat d’un accord unanime recueilli en bureau des Maires de la CCBS, comme à l’accoutumée. Parallèlement à la rédaction de ce cahier d’acteurs, le débat public a suivi son cours dans les différentes villes concernées, dans les Hauts de Seine comme dans les Yvelines.

 

J’ai donc découvert à ma grande surprise le 10 décembre, la réalisation d’un autre cahier d’acteurs portant le numéro 30 et cosigné par Christian Murez, Président de la CCBS, et Pierre Fond, Maire de Sartrouville. Ce cahier d’acteurs n° 30, contrairement au premier cahier portant le numéro 13, milite uniquement pour un arrêt d’Eole dans la seule gare de Sartrouville.


À la lecture de ce cahier, je me suis naturellement demandé si j’avais été le seul Maire de la CCBS à ignorer la décision qui aurait été prise, de promouvoir l’arrêt du RER E dans la seule gare de Sartrouville. J’ai contacté rapidement mes collègues Maires de la Boucle pour constater qu’aucun n’était au courant de l’existence de cette contribution vantant la desserte sartrouvilloise !


La conclusion s’imposait d’elle-même : ce cahier d’acteurs avait été réalisé dans l’opacité la plus totale par un petit cénacle composé, de la ville de Sartrouville défendant ses intérêts, de Christian Murez, Président de la CCBS et du seul autre Maire au courant de ce petit arrangement, Alexandre Joly, Maire de Houilles et Vice-président en charge des transports de l’intercommunalité. Car en effet, parmi les 7 Maires de la Boucle de la Seine, Alexandre Joly était le seul Maire à connaître l’existence de ce nouveau cahier d’acteurs, en dehors évidemment du Maire de Sartrouville.


Les autres Maires, n’ont donc jamais été consultés, ni informés, alors que ce type de décision se prend systématiquement en bureau des Maires qui se réunit en moyenne 1 fois tous les 15 jours. J’ai tenté vainement de contacter Alexandre Joly afin d’obtenir des explications. Celui-ci manifestement embarrassé n’a jamais daigné me répondre ou me rappeler. Dès lors, il était logique de demander des explications publiques aux intéressés à l’occasion du Conseil Communautaire du 15 décembre 2010.


Alexandre Joly a publiquement confirmé connaître l’existence de ce projet de cahier d’acteurs destiné à défendre l’arrêt à Sartrouville, et affirmé qu’il y était opposé. Quant au Président de la CCBS Christian Murez, il a répondu qu’il défendait les usagers ! Les ovillois et carrillons apprécieront…


Malgré de solides atouts comme le fait que la gare de Houilles-Carrières accueille   25 000 voyageurs par jour et celle de Sartrouville 15 000(cahier n°13) Alexandre Joly, seul au courant de ce qui se tramait en coulisse, n’a rien fait pour empêcher la parution de ce cahier n° 30, ou pour avertir ses autres collègues Maires et élus concernés, à commencer par ceux de Carrières. Pas plus qu'il n'a favorisé la création d’un cahier d'acteurs équivalent, assurant la promotion de la gare de Houilles-Carrières pour rétablir l’équilibre et stopper cette opération de concurrence déloyale s’exerçant au détriment des habitants de son canton. La date limite de production de ces cahiers d’acteurs étant atteinte, les deux villes de Houilles et Carrières n’ont, aujourd’hui, plus la faculté de réagir.


Par ce silence ambigu, sorte de capitulation en rase campagne, Alexandre Joly prive les habitants du canton de Houilles-Carrières, dont il est le Conseiller général, du soutien indéfectible qu’il aurait du leur apporter. Cela, alors même que les habitants du canton ont déjà perdu depuis 2008 une partie des dessertes des transiliens en heure creuse.


Le renoncement d’Alexandre Joly sur ce dossier est donc aussi inacceptable qu’incompréhensible. Dès lors on ne peut que s’interroger sur les motivations d’Alexandre Joly. 

Y aurait-il eu une contrepartie inavouable à cette complaisance coupable vis à vis de Sartrouville et dont les Ovillois et les Carrillons seraient les victimes collatérales ?

  

Si malheureusement le RER E, devait provoquer la fin de notre desserte pour Paris Saint-Lazare, les ovillois et carrillons seraient les grands perdants de cette nébuleuse histoire.

Ils seraient alors fondés d'en  attribuer la responsabilité à Alexandre Joly. 

 

Ci-dessous un article parut dans le Courrier des Yvelines le 22 décembre (Cliquez dessus pour l'agrandir)

 

Eole-cree-des-turbulences.jpg

Commenter cet article